Histoire

    La Maison d'école a été construite en 1849, au bout de l'impasse de la rue de Boussières, par Adrien DELHAYE de HOUDAIN. Une nouvelle classe y a été ajoutée en 1868. Quant au préau, il fut construit en 1911 par M BEAUVAL de PONT SUR SAMBRE. L'ensemble fut partiellement détruit lors de la première guerre mondiale et les bâtiments actuels furent érigés en 1928.
    Ils comptaient une classe au rez-de-chaussée avec l'habitation du directeur, la mairie et à l'étage, une salle des fêtes.
    Ces travaux ne se firent pas sans problèmes et, de l'achat du terrain au paiement de la subvention par l'état, dix ans s'écoulèrent...
    Le 2 mai 1921, le conseil municipal, sous la présidence d'Ernest Haplencour, décide l'acquisition du terrain appartenant à Pierre et Xavier FOREST. D'une contenance de 10 ares, le terrain est acquis pour la somme de 3000 francs, auprès de Maître LEGAY, Notaire à BERLAIMONT.
Le conseil souhaitait y ériger un bâtiment multi-fonctions : école, logement de l'instituteur et mairie.
    Un devis initial avait été transmis à la Préfecture, en 1919 mais Monsieur le Préfet trouva le projet trop ambitieux (197 000 francs) et de plus, il contestait les motivations communales, arguant du fait que la salle de classe n'avait pas été détruite et pouvait donc continuer à accueillir les écoliers, rue de Boussières.
    En 1922, un second devis s'élevant à 164 000 francs est transmis à Monsieur le Préfet qui le trouve encore trop ambitieux.
    C'est le 6 décembre 1926 que le devis définitif est accepté ; les travaux s'élèveront à 152 000 francs et l'appel d'offres est lancé. Le 29 janvier 1927, c'est Monsieur DUFOSSEZ, entrepreneur à JEUMONT qui se voit confier l'adjudication, suivant les plans de Monsieur DANIS, architecte à HAUTMONT.
    Pour payer ce nouveau bâtiment, la commune bénéficie de dommages de guerre (113 113 francs) et avait sollicité une subvention auprès du ministre de l'éducation : subvention de 28 995 francs obtenue par arrêté du 5 mai 1926 (donc sur un devis non approuvé par le Préfet !). Les travaux faits (suivant devis de décembre 1926), l'Inspecteur d'Académie de LE QUESNOY vient contrôler afin d'autoriser le versement de la subvention. Ce jour-là, l'instituteur -secrétaire de mairie- est alité, il ne peut recevoir l'Inspecteur. Celui-ci cherche dans le secrétariat de mairie, devis et plans (trouve ceux de 1919). Il avertit ses supérieurs de la non conformité des bâtiments (il manque la salle d'enseignement ménager et la localisation des toilettes a été changée). La subvention est bloquée... Le Maire écrit au Préfet pour se plaindre de l'attitude de l'Inpecteur qui a fouillé dans les documents de la mairie sans même le consulter alors qu'il habite à deux cents mètres de la maison commune (courrier daté du 15 février 1930 !). Ouf, en 1932, la subvention sera versée.
    Le 3 janvier 1931, le conseil municipal décide de se construire un préau pour cette nouvelle école. C'est Monsieur François HAUSSY, maçon, chemin de Manissart à VIEUX-MESNIL, qui réalisera les travaux pour 3 400 francs (préau de 8m X 3,50m, poteaux en ciment, sol en dalles de ciment, charpente en sapin, couverture en éternit ondulé et gouttières en zinc). Lorsqu'il fallut une seconde classe, c'est d'abord la salle des fêtes qui l'accueillit à l'étage. Durant la guerre 39-45, suite aux travaux effectués en sous-sol, le bâtiment se lézarda et les élèves furent scolarisés quelques années au n°11 de la rue Haute. Ensuite ils réintégrèrent le rez-de-chaussée du logement de fonction qui lui, n'avait pas souffert, les enseignants logeant à l'étage. Quant à la mairie elle était transférée au N°35 de la rue de l'église.
    Une classe enfantine fut ajoutée à l'ensemble en 1959 et en 1997, un autre bâtiment (dortoir et réfectoire) fut construit par M LEVENEUR de VIEUX-MESNIL, le long de la classe enfantine.  L'entrée de l'école fut complétée lors de l'hiver 98-99. En 2003, une salle de motricité et un nouveau préau complétèrent l'ensemble.
    Des infrastructures permettant des activités sportives pendant et hors temps scolaires étaient, dans l'intervalle (1994) venues compléter l'ensemble : construction du plateau sportif multisports, Georges LAGOUGE (ancien maire-adjoint de la commune et gymnaste ayant obtenu une médaille de bronze aux Jeux Olympiques d'Anvers en 1920).
    L'école actuelle compte donc trois classes pour un effectif moyen d'environ soixante quinze élèves.Elle faisait partie de la circonscription d'AULNOYE-AYMERIES jusqu'en 1999 mais celle-ci ayant été supprimée, elle fut ensuite rattachée à celle de JEUMONT. En 2007 la circonscription d'AULNOYE-AYMERIES est recréée et notre école retourne dans son giron.

Les enseignants

Classe unique     GILBERT        GIVRY (1897)        CRAMPON        CARLIER        GERIN
Deux classes      GERIN            DURONSOY         DEVIGNE          PORT
Trois classes       PAYEN           BAILLY                DE OLIVEIRA   (1996)
                          ELOY (1997)   CAUDERLIER (1998)
                          DELATER        HANNECART (2003)
                          DEBLAECKER (2009)    ROLET (2012)
Comments